Menu
[Critique] Django Unchained

[Critique] Django Unchained

DjangoUnchained.jpg

 

Alors bon, essayons de faire une bonne critique, même si ça fait un petit moment maintenant que j'ai vu le film, un bon mois déjà, et en même temps j'essaye de rattraper mon retard sur mes articles. Django Unchained est donc la dernière oeuvre de Quentin Tarantino, le réalisateur a qui ont doit Kill Bil et Pulp Fiction entres autres, ça c'était pour les noob qui n'y connaissent rien au cinéma, ni à la pop-culture. On le savait tous, Tarantino voulait faire un western-spaghetti, et bien c'est chose faite maintenant.

http://unionstreet.fr/wp-content/uploads/2013/01/django-unchained-2.jpg

Django Unchained (le D ne se prononce pas, notez le bien) est l'histoire d'un jeune esclave noir, racheté par un chasseur de prime, car Django est le seul a pouvoir reconnaître les 3 gars dont la tète est mise prix. En échange de son aide, le chasseur de prime, le "Docteur" Schultz relâche Django et lui redonne sa liberté. Mais rapidement les deux hommes devinent amis, et Schultz, propose même à Django de l'aider à sauver sa femme, Broomhilda des mains de l'esclavagiste Calvin Candie, magnifiquement interprété par DiCaprio.

En tant que fan de Tarantino, je dois dire que j'attendais ce film avec énormément d'impatience, car à chaque film, il arrive à nous produire quelque chose de différent, car croyez le ou pas, l'origine du film vient d'une vieille légende allemande. Django prend la place du héros, sa femme, celle de la princesse enfermer dans un château sur des montages, et Calvin Candie celui du méchant qui veut a tout prix les séparés, le tout est mixé dans film d'action, western, aussi bien bourré d'humour que de tragédie. C'est l'une des forces de Tarantino, qui arrive à faire passer des messages dans chacun de ses films. Le film a fait une petite polémique au US, on accuse Tarantino d'être "raciste", alors qu'à mon avis, il prend partie des plus démunies, et des plus faibles, souvenez vous dans Inglourious Basterds, il avait offert aux juifs une petite revanche sur les nazis, et cette fois aussi il le fait magnifiquement bien avec les "noirs" dans Django Unchained.

Noir, voila le mot qui avait fait polémique, souvent utilisé dans le film vu l'époque et le contexte du film. Je trouve qu'il n'y à rien d'insultant dedans, d'ailleurs Samuel.L.Jackson, qui est lui aussi noir, n'a trouvé aucune difficulté a interprété un vieux "noir" qui au fil des temps est lui aussi devenu raciste et on sens qu'il s'est bien amusé durant le tournage.

http://2.bp.blogspot.com/-MHZ4eeqR7gI/UQE0x1MomLI/AAAAAAAAC7c/6bAW4F2Ou1Q/s1600/django-unchained-foxx.jpg

Et en parlons de Samuel.L.Jackson, Tarantino s'est entouré d'une belle brochette d'acteurs et il se paye même le luxe de faire une petite apparition pour jouer un petit rôle, avec une fin vraiment tordante pour lui. Jamie Foxx, Leonardo DiCaprio, Kerry Washington incarnent parfaitement bien leurs rôles, mention spécial à Christoph Waltz que j'ai trouvé excellent qui a remporté l'Oscar du meilleur acteur dans un second rôle ce Dimanche. Le film dure presque 3 heures, mais on a vraiment pas le temps de s'ennuyer, l'histoire est vraiment bien ficelée et présentée, elle ne laisse pas trop de place au blabla ennuyeux et les scènes de fusillades ou tout explose, avec un festival d'hémoglobine comme aime le faire Tarantino, sont vraiment excellentes, après on aime ou on aime pas, chacun son avis, mais moi J'AIME, mais le film prend aussi le temps de poser des situation vraiment dures, on en ressent presque la souffrances qu'enduraient les pauvres esclaves, car ouais le film est assez mature, mais il nous offre parfois des séquences à mourir de rire, un savant mélange de genre qui ne fait qu'enrichir le contenu. Ajoutez à cela un montage monstrueux avec des gros plans somptueux sur les décors sauvages de Amérique, et une BO vraiment au top mixant différents genres, y a même un peu de rap tiens !

http://empreintes-digitales.fr/ckfinder/userfiles/images/django_unchained.jpg

 

Au final, Django Unchained est un film à voir, et ne pas rater. Il mérite amplement son Oscar du Meilleur Scénario Original. Il passe maintenant directement en 2ème position de mon top Tarantino, juste derrière Pulp Fiction :)