Menu
[Avis] Dishonored (360)

[Avis] Dishonored (360)

Dishonored.jpg

 

Vous le saviez peut-être, mais le jeu que j'attendais le plus cette année c'était Dishonored. Comme je l'avais expliqué juste après l'E3, j'étais conquis dés que les premiers infos sont apparues sur le net.

Corvo est le garde du corps de l'impératrice. Injustement accusé du meurtre de la souveraine et comdamnez a étre  exécuté. Il parvient a s'échapper de sa cellule, et aveuglé par la vengeance, il se transforme en un assassin redoutable. C'est donc dans Dunwall, une ville infestée par la peste que l'histoire prend place. Corvo, tentera de découvrir ce qui se qui trame derrière ce complot et de laver son honneur au passage.

 http://image.jeuxvideo.com/images/x3/d/i/dishonored-xbox-360-1335447762-061.jpg

Dishonored possède une pâte artistique que vous ne trouverez nul part ailleurs, une sorte de fusion entre un monde Steampunk et une Angleterre des années 1800. Avec un univers sombre ou la mort guète à tous les coins de rues. Dés le début, vous êtes mis dans l'ambiance oppressante. Dans les ruelles sombres, les habitants infectés airent tell des zombies, hurlant à l'agonie. Les cadavres sont entassés dans des bateaux pour être jeter dans les eaux troubles qui entourent la ville. Vous l'aurez compris, l'ambiance n'est pas du tout festive dans ce jeu, mais c'est ce qui donne son charme à Dishonored. Visuellement, le jeu est une vraie réussite, avec des décors de toute beauté et des modélisation d'excellente facture. Je vous conseille d'installer le jeu, ça le rends beaucoup plus joli et plus rapide. Le tout est accompagné par des dialogues bien ficelés, et une VF de qualité. La bande son est quasi inexistante, ce qui rend l'atmosphère plus glauque et plus lourde, seuls quelques mélodies se feront entendre de temps à autres. L'une des originalités du jeu, c'est bien évidemment l'IA, qui ne donne pas l'impression d'être scriptée. Vous ne trouverez jamais un garde au même endroit. Vous tomberez parfois sur des conversations entres des gardes, parfois ils essayant de faire peur à leurs collègues, d'autres fois, ils discutent de l'épidémie... et parfois même ... et bah ils pissent. Tout cela renforce le charme de Dishinored et le rend plus immersif que jamais.      

      http://image.jeuxvideo.com/images/p3/d/i/dishonored-playstation-3-ps3-1335447762-062.jpg

Mais qu'en est il du gameplay ? Et bien à vous de choisir, Grâce ou pouvoirs de Corvo, vous pourrez la jouer façon ninja, sans vous faire repérer et sans tuer la moindre personne durant tout le jeu, ou alors vous pourrez vous déchaîner et faire un massacre et abattre les personnes les unes après les autres à coup d'épée ou d'arbalète, mais attention, les gardes sont assez coriace, n'hésitez donc pas à fuir. 

Corvo peut sprinter, sauter, monter sur les toits, faire des glissades... Mais aussi figer le temps, contrôler les hordes de rats,voir à travers les murs... les pouvoirs de Corvo sont un sacré plus pour venir a bout du gouvernement corrompu qui contrôle la ville, ce qui offre différentes possibilités pour accomplir les missions proposées. Et l'un des point fort de Dishonored, c'est l'impacte de vos actes sur la ville et les habitants, par exemple, plus vous tuez, plus il y aura de cadavres, et plus il y aura de cadavres, plus les rats infesteront la ville, et au final il y aura donc plus de pestiférés. Le jeu donc s'adapte à vos actions et les missions seront plus ou moins modifiées selon la stratégie que vous adoptez. Personnellement, je ne suis pas un gars de l'ombre, tout au contraire je suis assez bourrin, je referais le jeu un peu plus tard pour essayer de ne tuez personne armée de patience et de sauvegardes :p 

Le jeu possède une bonne durée de vie, comptez une vingtaine d'heures pour finir la quête principale (qui changera votre stratégie). Sans oublier les quêtes annexes qui vous tombent dessus en pleine partie. Je repense au missions de Mami Chiffon. Ces quêtes, vous permettront d'obtenir des fragments pour amélioré vos gadgets et vos pouvoirs. Vous pourrez aussi prolonger l'aventure en explorant un peu, car oui le jeu possède aussi une dimension  "exploration" puisque c'est un monde ouvert. De l'argent, des items, et tous pleins de runes sont dissimulés un peu partout dans la ville.

http://image.jeuxvideo.com/images/pc/d/i/dishonored-pc-1345032896-113.jpg

 

Dishnored, a su me convaincre, et pour moi il est LE jeu de l'année, oui je le dit haut et fort, il l'est. Possédant un univers hors du commun, un gameplay riche et très varié qui modifie le cour de l'histoire, qui est, sans l'oublier très bien ficelée et très bien expliquée, Dishonored vient de placer la barre haute, Seul l'assassin amer-indien à l'arc pourra peut-être me faire changer d'idée. Mais pour le moment. si vous n'avez besoin que d'un jeu, c'est celui là qu'il faut prendre. Bravo Bethesda. Bravo Akane Stduio, et surtout bravo Harvey Smith.