Menu
[Avis] Devil May Cry (360)

[Avis] Devil May Cry (360)

DmC.jpg

Essayons de repartir sur des bases solides, je reprends peu à peu du plaisir a jouer, je suis passer par une période plutôt délicate, mais me revoilà en forme, et pour me libérer de toute cette pression, rien ne vaut une partie de DmC pour se déchaîner et découper du démon en rondelles. Une boucherie, voila un mot qui peux résumer ce reboot de la fameuse licence de Capcom qui a fait les beaux jours de la PS2 au début des années 2000.     

 

http://image.jeuxvideo.com/images/x3/d/m/dmc-devil-may-cry-xbox-360-1313483783-014.jpg

En 2011, Capcom nous annonçait le retour de Devil May Cry, et cette fois ci, tout allait changer, puisqu'il s'agissait d'un reboot qui a été confié au petit studio anglais, Ninja Theory a qui on doit Enslaved. Deux ans plus tard, voila enfin le jeu entre mes mains, alors bon, j'avais écrit mes premières impression à la sortie de la démo, et je dois dire que j'étais assez déçus, mais bon seuls les ânes ne changement pas d'avis, et je dois dire que ce DmC a été une véritable surprise pour moi.

Reboot oblige, nous avons ici droit à une toute nouvelle histoire, Dante, n'est alors qu'un jeunot rebelle, connu des services de l'ordre pour ses dévires bêtises, oubliez l'ancien Dante avec sa classe légendaire, ici on a droit à un  personnage retravailler, qui a certes perdu sa classe internationale, mais qui est beaucoup plus charismatique, notamment avec son sens de l'humour parfois très trash, et incarner Dante de nouveau est un véritable plaisir, surtout qu'il dispose maintenant d'un arsenal très étoffé, en effet puisque il est issu de l'union de Sparda, un démon qui s'est retourné contre ses semblables pour sauver l'humanité, et d'Eva, un ange, ce qui donna naissance à Dante et... a son frère Virgil, cette union, donna naissance donc à la 3ème race, les Nephilims, des êtres possédant la force des démon et celle des anges. Et l'histoire en général, tourne autour de cette guerre que mènent les démons et les anges, Dante devenu amnésique, ne sait rien de cette histoire, jusqu'au au jour ou il rencontre à nouveau son frère qui l'aide a retrouver ses souvenirs, c'est alors que Dante decide de rallier la cause de son fére, qui est, l'extermination du roi des démons Mundus, celui qui contrôle presque tous les gouvernements et les médias, mais il est aussi l'être qui tua leur mère, et qui fit endurer une souffrance plus atroce que la mort à Sparda, qui n'avait guerre d'autres choix que de séparer les jumeaux pour leur bien..      

http://image.jeuxvideo.com/images/x3/d/m/dmc-devil-may-cry-xbox-360-1320339016-023.jpg

L'histoire est plutôt simple, mais assez bien construite pour qu'on puisse bien tout suivre, mais le jeu nous offre tout de même son lots de rebondissement et de scènes épiques au milieux des limbes, mais avant de continuer, je dois saluer le studio pour le travail artistique accompli sur ce jeu, Ninja Theory on tout compris, et ils nous offrent ici ce qui se fait de mieux sur cette génération de consoles, nous avons droit à un monde parfaitement bien construit et magnifiquement modélisé, avec des décors de toute beauté et qui sont très variés, j'ai surtout aimer le mélange de couleurs  tantôt rougeâtres et tantôt lumineuses qui nous offrent un spectacle visuel très réussi, là ou les limbes et le monde réel se croisent, et ou les démons vont et viennent comme bons leur semble, mais heureusement Dante est bien équiper, comme je le disais plus haut, Dante contrôle le pourvoir des démons et celui des anges, épée, faux, shuriken, armes a feu et toute sortes d'armes allons même aux gants vous donneront la possibilités d'effectuer de nombreux combos, et switcher entres toutes ces armes et un véritable régale, ce qui vous permet d'écraser du démon avec style, en choisissant les armes angéliques, ou sinon, de bourriner vos ennemies avec les armes démoniaques lourdes qui causent d'avantages de dégâts, ajoutez à cela quelques séquence de plateforme ou il faudra jouer du fouet et du grappin ainsi que du saut angélique, vous l'aurez compris, coté gameplay c'est du pur Devil May Cry à l'ancienne, mais en beaucoup plus mieux. Mais par contre, petite déception, la durée de vie ne dépasse pas les 10h de jeu, et ce même en mode Nephilim (difficile), ceci est du notamment au niveau de difficulté qui a été vu à la baisse par rapport aux anciens DmC, bon on comprend un peu, puisque c'est un reboot et ça permet au newbies de trouver leur marques, mais vous pourrez prolonger votre aventure à la fin du jeu en débloquent le mode "Fils de Sparda", beaucoup plus difficile, et n'oublions pas le système de scoring et de classement en ligne, ce qui vous pousse à faire mieux chaque fois.  

http://image.jeuxvideo.com/images/x3/d/m/dmc-devil-may-cry-xbox-360-1334068035-043.jpg

 

Au final, je dois dire que j'ai eu la une belle surprise avec ce Devil May Cry, j'avais sous-estimé le jeu en testant la démo, mais voila, faut pas se mentir ce DmC est vraiment bon, Ninja Theory ont fais un sacré boulot, il avaient la lourde tache de redonner un second souffle à une licence phare de Capcom, et ils ont parfaitement maîtrisé les choses du début à la fin, bravo a eux, et foncez sur ce DmC, vous n'aurez pas regrets.